CSOI Réunion

Le métier de sophrologue

Le sophrologue est un professionnel de la relation d’aide. Comme tout professionnel il est formé à ce métier, il a donc suivi une formation. La plupart des formations se déroulent maintenant sur deux ans, moins de temps est inimaginable ! En tant que professionnel il est donc soumis à une éthique et à un code de déontologie.

L'éthique en sophrologie

L’éthique du sophrologue va le sensibiliser à agir au mieux des intérêts de son client dans la situation que ce dernier traverse, tout en tenant compte des sensibilités propres au client et au sophrologue lui-même. Le sophrologue se doit d’obéir aux principes bio-éthiques de :

  • Bienfaisance
  • Non malfaisance
  • Autonomie
  • Justice

Le code de déontologie en sophrologie

Le code de déontologie décrit des devoirs envers les clients et les collègues, il assure une protection des patients, des clients, des sophrologues et de la sophrologie.

Le rôle d'un sophrologue praticien

Le sophrologue est en mesure de recevoir une personne ou un groupe de personnes.

Son rôle est :

  • D’aider ces personnes sur certaines difficultés qu’ils pourraient rencontrer, ou encore de se préparer efficacement à certains moments importants, etc.
  • D’œuvrer en partenariat avec les acteurs d’autres disciplines dans le domaine de la santé, de l’éducation, du sport, etc.
  • D’agir de manière prophylactique avec l’idée de « se sentir bien » qui est à prendre ici dans le sens de « se sentir beaucoup, se connaître, développer une conscience de soi ».

Comment exercer le métier de sophrologue ?

Pour exercer le métier de sophrologue bien des choix s’offrent au praticien selon son domaine de compétence, sa situation professionnelle, son projet… :

  • La sophrologie peut apparaître comme le complément d’une activité habituelle
  • Il est possible d’intervenir dans des structures existantes (association sportive, établissement de santé, club sportif, entreprise, etc.)
  • Il y a aussi l’option de s’installer en tant qu’indépendant et d’ouvrir son propre cabinet.

Quel statut pour exercer le métier de sophrologue ?

Pour exercer le métier de sophrologue, plusieurs statuts sont possibles :

  • L’auto-entreprenariat : Le praticien est un indépendant qui exerce une activité libérale.
  • Salarié d’une structure : associations, clubs sportifs, maisons de santé etc.
  • À considérer également le portage salarial, à mi-chemin entre indépendant et salarié
  • Et évidemment rien ne vous empêche d’exercer en tant que bénévole.
Aller au contenu principal